Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 20:55

En ce moment, j'ai envie de regarder des séries, et plutôt du genre fantastique. Je n'ai pas été déçue en découvrant Lost Girl, une série canadienne créée par Michelle Lovretta en 2010.

 

Lost-girl1.jpg

 

Synopsis:

 

La ravissante et très charismatique Bo est un succube comme les autres. D'ordinaire, ces démons prennent l'apparence d'une femme pour séduire les proies et vider leurs partenaires masculins de leur énergie sexuelle. Bo, elle, vit parmi les humains et essaie de s'adapter à leur mode de vie, en s'efforçant d'éviter que ses instincts meurtriers prennent le dessus. Refusant de se plier aux règles des siens, elle est une marginale en quête de sa véritable mère et du mystère entourant ses origines.

 

Les personnages:

 

BO

(Anna Silk)

 

Lost-girl-BO.jpg

 

L'héroïne.

Bien qu'elle soit succube, Bo est un personnage sensible et touchant, que l'on a plaisir à découvrir au fur et à mesure de la saison. Elle a du tempérament, c'est un esprit libre qui pourtant peut surprendre par son besoin de stabilité et de repères. Elle sait ce qu'elle cherche, et est prête à tout pour l'obtenir.

KENZIE

(Ksenia Solo)

 

Lost-girl-Kenzi.png

 

Humaine, c'est l'amie et confidente de Bo.

Elle rencontre Bo lors du premier épisode, et ne la lâche plus. Voleuse, paumée, barjo, cinglée, c'est mon personnage préféré, de loin! Elle me fait rire, me touche, et j'ai envie de la voir évoluer.

J'avoue, cela m'agace un peu de la voir toujours dans l'ombre de Bo. J'aimerais qu'elle soit un petit peu mieux mise en valeur parfois.

 

 

DYSON

(Kristen Holden-Reid)

 

Lost-girl-Dyson.jpg

 

Fae de lumière, flic...

C'est Mr beau gosse, qui en fait baver plus d'une. Personnellement, il me laisse plus ou moins indifférente, car il manque de fantaisie à mon goût, mais j'ai beaucoup apprécié sa place dans cette saison... J'attends de voir ce qu'il adviendra de lui par la suite.

 

 

HALE

(K.C Collins)

 

Lost-girl-Hale.jpg

 

Fae de lumière, équipier de Dyson.

Il passerait presque inaperçu, même si finalement, sa place est très importante dans certains épisode. Perso, je l'adore. C'est une pile, il ne s'arrête jamais, et donne du pep's à la série. Si il y en a un qui me fait baver, ce serait plus lui, sous ses airs de gros lourdingue qui ne pense qu'à ça!

 

 

TRICK

(Richard Howland)

 

Lost-girl-Trick.jpg

 

Fae, gère le bar.

Voilà un personnage bien énigmatique. Ami de Dyson, conseiller, c'est la voie de la sagesse de la série. Cependant, on ne sait pas vraiment qui il est (on en sait un peu plus à la fin de la saison), et on se pose des questions! Où veut-il donc en venir?

 

 

LAUREN

(Zoie Palmer)

 

Lost-girl-Lauren.jpg

 

Humaine, médecin-scientifique au service du Frêne.

Alors elle, elle m'agace. Dès le départ, je ne l'ai pas aimé. Peut-être son côté blondasse... ou son côté faux-cul! Je ne sais pas, mais sa tête ne me revient pas! Son rôle est pourtant fondamental. Il fallait bien une tête à claques!

 

 

Mon avis:

 

J'ai bien accroché à cette série, qui nous fait découvrir un monde où se mèlent êtres fantastiques (faes) et humains, avec toutes les problématiques qui se posent: quelle est l'organisation des sociétés secrètes que sont les faes? Qui les gouverne? Comment se mêlent-ils à la population sans se faire découvrir?

On découvre Bo, en même temps qu'elle se découvre elle-même, qu'elle apprend à se contrôler. Ainsi, nous découvrons ce monde fantastique et mystérieux, ses dangers, ses règles.

 

Je regrette juste le côté un peu trop manichéen de la série, avec opposition entre Fae de la lumière et Fae de l'ombre qui n'est pas sans laisser penser à une opposition gentils/méchants. Heureusement, Bo a refusé de jurer allégeance à l'un ou l'autre des clans, permettant de semer un peu le doute, mais l'on voit bien que son coeur pencherait plus pour le côté lumière!

 

La saison se termine en beauté, et j'ai hâte d'en découvrir plus!

Repost 0
Published by minifourmi - dans Séries télévisées
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 12:01

C'est les vacances, et j'en profite pour faire ce que jamais au grand jamais je ne ferais en tant normal, à savoir: "Regarder des séries"!

 

Il y a un an environ, une amie m'avait parlé d'une série qu'elle regardait: "Being Erica". En cherchant une série à regarder pendant les vacances, j'ai donc retrouvé cette série, et j'ai commencé...

 

Being Erica ou Les Vies rêvées d'Erica Strange


being-erica_w.jpg

 

Créée par Jana Sinyor en 2009

 

Being-Erica2Casting: 

Erin Karpluk => Rôle : Erica Strange (l'héroïne)

Michael Riley => Rôle : Dr Tom (Le thérapeute d'Erica)

Tyron Leitso => Rôle : Ethan Wakefield (le meilleur ami d'Erica)

Reagan Pasternak => Rôle : Julianne Giacomelli (la patronne d'Erica)

John Boylan => Rôle : Gary Strange (le père d'Erica)

Kathleen Laskey => Rôle : Barbara Strange (la mère d'Erica)

Morgan Kelly => Rôle : Brent Kennedy (le collègue d'Erica)

Sebastian Pigott => Rôle : Kai Booker (le barman du Gobelin dans la saison 2)

 Paula Brancati => Rôle : Jenny Zalen (l'amie fofolle d'Erica)
Joanna Douglas => Rôle : Samantha Strange (la soeur d'Erica)

Billy Turnbull => Rôle : Dave (le patron du Gobelin)

Vinessa Antoine => Rôle : Judith Winter (l'amie d'Erica)

 

L'histoire (grandes lignes):

 

Erica Strange, dans la trentaine, vient de perdre son travail, son petit ami, et se sent nullissime dans la vie. Hospitalisée pour cause d'allergie alimentaire (encore une catastrophe dans la lignée des embûches qui parsèment son parcours), elle rencontre le Dr Tom, qui lui propose une thérapie. Quelques jours plus tard, elle le retrouve et accepte ce qui ne sera pas une thérapie ordinaire. En effet, elle a la possibilité de revenir dans son passé pour réparer les nombreux regrets qui lui pèsent sur la conscience.

Being-Erica-Video-une-deuxieme-saison-pour-Erica-Strange-ma

Mon avis:

 

J'aime bien cette série, qui ne restera cependant pas dans les annales.

Je trouve le concept plutôt original et intéressant, mais je pense que ça aurait pû être plus approfondi, plus abouti. Je regrette des longueurs, des lenteurs. On a parfois l'impression d'écouter une personne égocentrique raconter ses malheurs et pleurnicher sur son sort. Heureusement, Erica a du tempérament, et l'on voit le personnage évoluer de façon très intéressante. Elle sort de sa coquille et commence à s'affirmer dans le monde.

En ce qui concerne les personnages, j'aime beaucoup le Dr Tom qui est un personnage ambigü et profond. J'aime bien également Jenny (complètement barjo!), et Kai (personnage aux différentes facettes très intéressantes, mais il n'est que dans la saison 2!). J'ai adoré le personnage d'Ethan dans la saison 1, mais je l'ai trouvé insipide par la suite... Faut avouer, c'est l'un de mes plus gros regrets (Dr Tom, je peux revenir en arrière pour l'effacer?)! Comment faire évoluer un personnage si intéressant pour qu'il devienne aussi niaiseux?

 

J'attaque aujourd'hui la saison 3... On va bien voir ce qu'elle nous réserve, mais j'espère que le rythme sera un peu plus soutenu, et le scénario un peu moins mélodramatique.

 

being-erica-season3.jpg

Repost 0
Published by minifourmi - dans Séries télévisées
commenter cet article