Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:10

La-fille-du-puisatier.jpgRéalisateur: Daniel Auteuil

Scénariste: Marie Leconte, d'après l'oeuvre de Marcel Pagnol

Acteurs: Daniel Auteuil, Astrid Berges-Frisbey, Kad Mérad, Sabine Azéma, Jean-Pierre Darroussin, Nicolas Duvauchelle

Sortie le: 20 avril 2011

Durée: 1h47

 

Romance, Drame

 

Synopsis (Allociné):

 

En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n'y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front. Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d'accueillir l'enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu...

 

Mon avis:

 

Il y a un an exactement, une nouvelle adaptation du roman de Marcel Pagnol sortait au cinéma, servie magistralement par Daniel Auteuil. Il est diffusé en ce moment sur Canal+, ce qui m'a permis de le découvrir...

 

Tout d'abord, je dois parler de Daniel Auteuil, acteur que j'admire depuis longtemps, et qui s'est montré là criant de vérité. Son jeu d'acteur est extraordinnaire, à lui seul, il porte l'intégralité du film, son émotion, son intensité. Bref, rien que pour lui, ce film vaut le détour.

A côté, Kad Mérad a un rôle qui lui colle moins à la peau, mais il s'en sort très bien en villageois un peu simplet simpliste...

Astrid Berges-Frisbey est la parfaite jolie jeune fille, effacée comme il se devait à l'époque, face à l'homme... Nicolas Duvauchelle l'accompagne bien en Mr Parfait un brin surjoué... Si bien que, pendant un moment, on se demande si ce n'est pas encore un de ces jeunes petits enfoirés aux hormones en ébullition, qui n'a qu'à ouvrir la bouche pour emballer la belle.

Jean-Pierre Darroussin a un rôle plutôt discret, et il est vrai que je l'apprécie tant que j'aurais aimé plus le voir, mais j'ai trouvé qu'il servait bien cette histoire.

Celle que je n'ai pas supporté, qui dénature tout, c'est Sabine Azéma. Elle est ridicule. Elle surjoue. Elle en fait des kilotonnes. On n'y croit pas une seconde. Elle m'a gâché une bonne partie du film. Heureusement qu'on ne la voit pas souvent, car là, vraiment, elle a été ignoble. J'espère qu'elle a vu le film après, car elle a du se prendre une claque...

 

J'ai regardé ce film avec mes petites soeurs, qui ont 8 et 12ans de moins que moi. Je précise, car cela compte pour ce que je vais dire ensuite... Donc, du haut de leur jeune âge, leurs réactions étaient délectables. Révoltées, elle ne pouvaient faire autrement que de crier au scandale en regardant ce film. Il est vrai que l'on y voit des femmes soumises, où l'honneur de la famille est fondamental, et le soucis de transmettre son nom à la génération suivante est primordial. Efectivement, les valeurs véhiculées dans cette oeuvre sont complètement surrannées, mais cela fait du bien de voir ce type de film, car cela nous rappelle que c'était "Il n'y a pas si longtemps..." (cf. l'album signé Thierry Lenain et Olivier Balez).

C'est donc un film qu'il peut être très intéressant de voir en fin de collège ou au lycée, pour alimenter un débat autour de la condition féminine, et des valeurs familiales de l'époque.

 

Pour aller plus loin:

 

La bande-annonce du film:

 

 


 

 

Pour le plaisir, une scène avec Fernandel, extraite de la première adaptation de l'oeuvre de Pagnol (je dois avouer, j'ai très envie de voir ce film...):

 

 

 


 

 

 

En France, il n'y a pas si longtemps...

 

 

 


 
Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:32

le-jour-ou-la-terre-s-arreta.jpgRéalisateur: Scott Derrickson

Scénaristes: David Scarpa, Edmund H.North

Acteurs: Keanu Reeves, Jennifer Connelly, Kathy Bates...

Date de sortie: 10 décembre 2008

Durée: 1h42

 

Science-fiction

 

Synopsis (Sériebox):

 

Une sorte de sphère atterrit sur Terre. En sort Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine (mais né d'une chrysalide) qui souhaite transmettre un message à l'humanité alors que des phénomènes étranges font leur apparition.

 

Mon avis:

 

J'ai vu ce film cette semaine, quand il est passé sur France3, grâce à mon homme qui m'a dit "J'ai vu ce film au moins 10fois! Si tu ne l'as pas vu, faut absolument que tu le vois!".

Bref, au départ, je n'étais pas très chaude, surtout qu'en règle générale, nous n'aimons pas les mêmes films... Et quand j'ai lu le synopsis du programme tv, j'ai bien failli ne pas l'écouter. Mais comme il semblait déçu, et que, lorsque j'ai regardé la bande-annonce, j'ai bien aimé les images, je me suis laissée convaincre.

 

Au final, si j'ai passé un bon moment, ce n'est pas le film que j'aurais envie de voir 10 fois!!! Bon, faut dire, je ne suis pas une grande fan de science-fiction. J'ai eu peur au départ d'avoir droit à une avalanche de phrases toutes faites, dramatisant l'arrivée d'un extra-terrestre... Mais ils échappent de justesse au cliché. De justesse, parce que le gouvernement américain s'affole, et réagit immédiatement très violemment. Mais la scientifique est là, et sauve la mise, entrant en communication avec cet être étrange qui a fait peur à tant de monde.

L'humanité en prend pour son grade dans ce film, avec tout un tas de défauts mis en avant: son absence de raison, son côté fourbe, et surtout sa plus grande faiblesse, la PEUR!

 

Un des gros points forts du film, c'est son côté humain, si je puis dire (oui, avec ce que je viens de dire juste au-dessus, ça peut choquer...). J'ai envie d'utiliser un autre mot, pour exprimer les relations qui se nouent entre des êtres différents qui communiquent, tentent de se comprendre, échangent, évoluent... Malheureusement, j'ai l'impression qu'il n'existe pas d'autre mot. Sans sentimentalisme, les personnages évoluent de façon assez réaliste, avec leurs pulsions, leurs difficultés, leurs qualités et leurs défauts. La relation entre la scientifique et le petit garçon est extraordinnaire, et m'a beaucoup touchée, et l'évolution du petit garçon d'autant plus!

 

Pour finir, je tenais à mentionner une scène du film incontournable, que je ne raconterais pas bien sûr, mais qui est celle qui m'a le plus marquée (et que je pourrais regarder 10 fois au moins, pour le coup...). Dans cette scène, l'extra-terrestre discute, dans un café, avec un extra-terrestre qui a pris les traits d'un homme asiatique âgé, présent sur terre depuis 70ans... C'est LA scène incontournable, celle qui m'a le plus marquée, touchée.

Dommage que le film se termine si vite, si facilement... Encore une fois, sur ce type de film, j'ai trouvé la fin carrément baclée, et j'aurais préféré que le film dure un peu plus, mais que ça ne finisse pas aussi facilement rapidement...

 

Pour aller plus loin:

 

La bande-annonce:

 

 

 

 

  La bande-annonce VO du film sorti en 1951:

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 11:51

dragons_film_1_-43558.jpgchallenge-serie-box.pngRéalisateurs: Chris Sanders et Dean Deblois

Date de sortie: 31 mars 2010

Durée: 1h33

 

Synopsis sur Allociné:

 

L'histoire d'Harold, jeune Viking peu à son aise dans sa tribu où combattre les dragons est le sport national. Sa vie va être bouleversée par sa rencontre avec un dragon qui va peu à peu amener Harold et les siens à voir le monde d'un point de vue totalement différent.

 

Mon avis:

 

J'ai fait une belle découverte avec ce film! Sorti en 3D, je m'en étais fait une image assez négative, et commerciale, et finalement, je regrette presque de ne l'avoir pas découvert dans les salles obscures.

 

Dès le départ on est plongé dans l'ambiance, en découvrant le côté totalement farfelu de cette communauté. Et lorsqu'on découvre Harold, on ne peut qu'être sous le charme de ce garçon touchant, maladroit, et qui ne marche résolument pas dans la voie que l'on a choisie pour lui.

C'est un vrai bonheur de le voir évoluer, et se révéler, tout en restant fidèle à ses propres convictions, n'écoutant que son coeur et sa conscience.

Je regrette donc que ce film soit destiné aux enfants, car il me semble qu'un grand nombre d'adultes devraient le regarder sous un regard neuf, et se laisser convaincre par cette philosophie.

De plus, les dragons sont tour à tour craquants, hilarants, terrifiants... je les adore!

Cette histoire allie à la perfection humour, amour, émotion, tendresse. On passe du rire aux larmes, et je n'ai pas honte de le dire, oui, j'ai versé ma petite larme!

Il fait partie des films que j'aimerais faire partager à mes enfants plus tard.

 

Ce film me fait penser à une anecdote que l'on m'a racontée il y a quelques temps, et qui raisonne dans ma tête:

 

Alors que sa maman découpe l'os du gigot avant de le mettre dans le four, une petite fille demande:

"- Maman, pourquoi coupes-tu l'os du gigot avant de le mettre dans le four?

- Parce que c'est ainsi que le faisait ta grand-mère, et ton arrière-grand-mère, et qu'il en est ainsi depus longtemps."

La petite va voir sa grand-mère, et lui demande:

"- Mamie, pourquoi coupes-tu l'os du gigot avant de le mettre dans le four?

- Parce que c'est ainsi que le faisait ton arrière-grand-mère, et sa mère avant elle!"

La petite va voir son arrière-grand-mère, et lui demande:

"- Mémé, pourquoi coupes-tu l'os du gigoy avant de le mettre dans le four?

- Ma petite, parce qu'à l'époque, nous n'avions pas les grands fours d'aujourd'hui! Le four était trop petit, et pour faire rôtir le gigot, nous n'avions d'autre choix que d'en couper l'os!"

 

Moralité: il faut toujours savoir pourquoi l'on fait les choses au lieu de les appliquer bêtement, parce que c'est ainsi que l'on a toujours fait...

 

Pour aller plus loin:

 

 

 


 
Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 13:24

Un-monstre-a-paris.jpgRéalisateur et Scénariste: Eric (Bibo) Bergeron

Co-scénariste: Stéphane Kazandjian

 

Voix: Vanessa Paradis (Lucille), M (Francoeur), Gad Elmaleh (Raoul), Sébastien Desjours (Emile), François Cluzet (le préfet Maynott), Ludivine Sagnier (Maud), Julie Ferrier (Madame Carlotta), Bruno Salomone (Albert)

 

Producteur: Luc Besson

 

Date de sortie: 12 octobre 2011

Durée: 1h22

 

Un Monstre à Paris - le site officiel.

 

Synopsis:

 

Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable... Et si la meilleure cachette était sous les feux de "L'Oiseau Rare", un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ?

 

Mon avis:

 

COUP DE COEUR

 

Un petit bijou. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film pour enfants aussi réussi! Que dis-je? Film pour enfants? Que nenni! Films pour toute personne sensible à la poésie, à l'humour, à l'amitié, au Paris de Montmartre, et indiscutablement pour tous les amateurs de Vanessa Paradis et de M.

Je vous le dis, vous ne serez pas déçus!

 

J'ai vu ce film avec ma classe, lors d'une projection offerte pour noël par la mairie de la commune. Ils avaient hésité entre ce film et Tintin... Heureusement qu'ils ont choisi celui-ci. Je craignais un peu que les petits n'y trouvent pas leur compte et gigotent, mais pas du tout. Ils se sont régalés! Bon, faut dire, j'ai déjà pas mal exercé leur capacité d'écoute musicale, et ont adoré la chanson "La Seine", qu'ils chantonnaient à qui mieux mieux après la projection! Mais ils ont ri aussi, ont eu très peur également, certains se mélangent un peu les pinceaux entre le monstre Francoeur (qui n'a de monstre que l'apparence), et le préfet Maynott (que certains nomment aussi le monstre, car c'est un vrai monstre de coeur)...

Nous sommes en plein dans la question de l'identité du monstre. Est-ce une apparence? Est-ce un état d'esprit?

A mettre en réseau avec Sentimento de Carl Norac et Rébecca Dautremer...

 

Sentimento

 

Je suis épatée par la qualité artistique des images, par la manière de se mouvoir des personnages. C'est tellement frappant que l'une de mes élèves (5 ans), a représenté Lucille avec son déhanché quand elle chante, par ce que oui, elle est magnifique à regarder! Et je ne suis pas étonnée d'apprendre dans la bouche de Vanessa Paradis que leurs mouvements aient été étudié pour réaliser les chorégraphies des personnages.

 


 

Plus qu'un film, de la musique!!!

 

Ce film est également un petit bijou musical, et je me suis empressée d'aller acheter la bande-annonce (pour mes élèves, mais aussi pour mon plaisir personnel!). Une rencontre entre 2 artistes d'exception que j'affectionne tout particulièrement.

 

un-monstre-a-paris-2011-14496-1379354418.jpg

 

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, voici plusieurs versions de "La Seine":

 

 Extrait du film:


 

Live entre Vanessa Paradis et -M-:

 


 
Pour aller plus loin:
Ils en parlent aussi sur la toile:

 

Et pour se faire plaisir, voici la bande-annonce, et quelques extraits du film:

 

 


 

 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 09:53

Titre original: Harry Potter and the Deathly Hallows

 Réalisé par David Yates

Date de sortie: 24 novembre 2010 (partie 1) - 13 juillet 2011 (partie 2)

Durée: 2h25 (partie 1) - 2h10 (partie 2)

 

Les acteurs:

Saurez-vous reconnaitre les différents personnages sans tricher sur la fiche allociné? (je vous l'accorde, certains sont plus difficiles que d'autres...

 

cliquez sur l'image pour accéder à la fiche allociné

Daniel-Radcliffe.jpgEmma WatsonRuppert-Grint.jpgAlan-Rickman.jpgRalph FiennesTom-Felton.jpgBonnie-Wright.jpgRobbie-Coltrane.jpgHelena-Bonham-Carter.jpgJason-Isaacs.jpgdavid-thewlis.jpgMaggie-smith.jpgMichael-Gambon.jpgEvanna-Lynch.pngMatthew-Lewis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis:harry-potter-149.jpg

 

Le pouvoir de Voldemort s'étend. Celui-ci contrôle maintenant le Ministère de la Magie et Poudlard. Harry, Ron et Hermione décident de terminer le travail commencé par Dumbledore, et de retrouver les derniers Horcruxes pour vaincre le Seigneur des Ténèbres. Mais il reste bien peu d'espoir aux trois sorciers, qui doivent réussir à tout prix.

 

Mon avis:

 

Pour moi, ces 2 épisodes sont de loin les plus réussis de la série! Enfin, je trouve qu'ils rendent vraiment hommage à cette saga légendaire.

Cependant, je dois avouer que cela fait longtemps que j'ai lu le livre, et je ne m'en souviens pas très bien.

La première partie met en place l'intrigue, mais traine un peu en longueur. Elle est cependant indispensable pour comprendre la suite, et les relations entre les personnages sont bien traitées. Le jeu des acteurs s'est nettement amélioré, et des passages qui auraient été hilarants dans les épisodes précédents (à cause du mauvais jeu d'acteurs) sont désormais vraiment émouvants. De nombreuses questions restent en suspens à la fin de cette première partie.

La deuxième partie commence directement là où s'arrête la première partie. Je l'ai vu en 3D, et contrairement à de nombreux avis, j'ai bien aimé le côté 3D. Effectivement, ça ne rajoute pas un plus astronomique, et l'on peut largement s'en passer. Mais cela reste un film d'action avant tout, et j'ai la sensation que cela a intensifié les passages clés. J'ai apprécié plusieurs passages, notamment les évènements à Gringotts et la bataille de Poudlard... C'est sans hésiter un film à découvrir au cinéma!!!

Un petit bémol cependant: C'est quoi cette pensine ridicule, qui vole? Et cette fin? Franchement, ils ont dépensé un argent fou pour faire de la 3D, ils auraient pû en garder un peu pour le maquillage et l'accessoirisation des personnages à la fin du film. Moi qui avait adoré la fin du livre (seul chapitre dont je me souvienne parfaitement), j'ai vraiment été déçue!!! J'attendais beaucoup mieux de la part du monde du cinéma.

J'ai un coup de coeur pour Luna Lovegood, que je trouve fantastique (j'adore son personnage, et je trouve qu'il est interprété avec brio!!!), et pour Neville Londubat qui se révèle enfin (apparemment, ses répliques sont déformées par rapport au livre, mais vu que ça fait longtemps que je l'ai lu, ça ne m'a absolument pas génée).

 

Et vous, qu'en avez-vous pensé?

 

Trailer première partie:

 

 

 

Trailer deuxième partie:

 

 

 


 
 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 18:54

Sortilege.jpgTitre VO: Beastly

Réalisateur: Daniel Barnz

Sorti le 4 mars 2011

Acteurs: Vanessa Hudgens, Alex Pettyfer, Mary-Kate Olsen

Synopsis (Allociné) :
Kyle Kingsbury, un adolescent populaire, est transformé par une sorcière de sa classe en un monstre chevelu ! Une version moderne de la "La Belle et et la Bête".

Mon avis:

Je m'attendais à mieux de La Belle et la Bête revisité en conte moderne... Je m'endors rarement devant un film, mais là, première moitié du film je dormais déjà!!! Heureusement, sur la fin, ça devient un brin, un soupçon intéressant avec l'histoire d'amour qui se forge entre la belle et sa bête.

Mary-Kate Olsen n'est pas une seconde crédible dans son rôle de sorcière, et bien que son maquillage soit bien réussi (mais trop caricatural à mon goût), elle a l'air d'une greluche qui grimace!

Alex Pettyfer (la bête), en beau blond pas très ténébreux n'a rien de séduisant, et devient superbement beau quand il est censé être affreux! Bon, ok, j'aime bien les punks, tatoués, avec plein de piercings... Mais là, voilà, à aucune seconde je ne l'ai trouvé repoussant!!! En quoi a-t-il été transformé en Bête? A la rigueur, le maquillage serait bien fait, imitant des varices et de vraies cicatrices... Mais là non, sans faire preuve de mauvaise foi, je n'y ai rien vu de moche!

Et la belle... la belle, est peut-être le seul personnage un brin intéressant dans ce film.

 

Bref, je pense que le parti pris dans ce film n'est pas assez fort. Soit le conte était résolument moderne, et il fallait se détacher des clichés "vilaine sorcière = gothique qui fait des grimaces", soit le conte respectait l'original, et fallait pas le tourner, la version de Jean Cocteau est bien mieux réussie, et avec peu de moyens!!!

Une chose est sûre, je l'ai vu une fois, et cela m'aura suffit!!!

 

sortilège bête

 

Pour aller plus loin:

 

Si je ne vous ai pas convaincus, le meilleur du film est dans la bande-annonce:

 

 

 


 
Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 21:28

La Belle verte est l'un de mes films cultes.

 

C'est un film intelligent, qui nous amène à envisager la société autrement, et de façon humoristique qui plus est!

 

Et si c'étaient les plus dégénérés d'entre nous qui gouvernaient?

 

Voici des extraits de "La Belle verte" de Coline Serreau. Du pur bonheur. Je ne m'en lasse pas...

 

 

 

Et les vaches, tu leur as dis merci aux vaches???

 

Pour les curieux qui en veulent plus, vous pouvez aller voir sur le blog d'Hudbad. Il a mis un lien pour voir le film en intégralité.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article