Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 08:17

Voici plusieurs albums que l'on peut mettre en réseau autour des histoires à structure répétitive en Cycle 1:

(note: Si l'album est chroniqué sur le blog, vous pouvez cliquer sur l'image)

 

La-chasse-a-l-ours.jpg C-est-moi-le-plus-beau.jpg Roule galette Au feu les pompiers!le loup est revenu!

La chenille qui fait des trous L'amoureux toujours rien tout pour ma pomme Bon-appetit-monsieur-lapin.jpg

 

 

 

Bon-appetit-monsieur-renard.gif De-la-petite-taupe-qui-voulait-savoir-qui-lui-avait-fait-su.png Toc--Toc--Qui-est-la.gif la-grenouile-a-grande-bouche.jpg

 

 

 

Il-fait-si-froid-.jpg Quatre-pommes-rouges.jpgLa coccinelle mal lunéeLa grenouille qui avait une grande bouchele-petit-bonhomme-de-pain-d-epice.gifles-musiciens-de-la-ville-de-Breme.gifL-anniversaire-de-monsieur-Guillaume.jpgUne-soupe-au-caillou.jpgjojo-la-mache.jpgLe-vent-m-a-pris.jpgJe-m-habille-et-je-te-transforme-en-crapaud.jpgLe-gros-navet.jpgLe-bonnet-rouge.gifva-t-en-grand-monstre-vert.gifLoup.giftoutou-dit-tout.gifLe-secret.jpg

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 20:58

La-dame-qui-dormait-sur-les-bancs.jpgAuteur: Jean-Luc Luciani

Illustratrice: Audrey Pannuti

Editeur: SEDRAP Jeunesse

Collection: Lecture en tête

Année: 2009

101 pages

Prix de l'Association Nationale des Conseillers Pédagogiques 2009

 

Cycle 3

 

Quatrième de couverture:

 

Elle plantait une roue et un vélo poussait.

Elle courait si vite qu'elle attrapait le temps.

Elle dansait dans le vent et le vent suivait sa cadence.

Elle souriait et le monde s'éclairait.

Et pourtant, un jour maman nous a abandonnés, papa et moi!

C'était il y a longtemps, bien longtemps, avant que moi, Laura, 8ans, je rencontre la dame qui dormait sur les bancs...

 

Mon avis:

 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec Lire pour le plaisir et les éditions SEDRAP, et j'en suis ravie! Un grand merci pour cette lecture!

 

Une lecture donc, tout en douceur, tendresse, humour et en poésie. L'histoire d'une enfant qui voudrait connaitre sa maman, de son papa qui ne s'est jamais remis de la disparition de sa femme, et d'un amour infini qu'ils portent tous deux à cette mère, à cette épouse, qui les a abandonné.

C'est aussi une rencontre, entre une enfant et une dame qui dort sur un banc. C'est une question de solidarité féminine, mais à 8ans, sait-on encore ce que c'est?

 

J'ai adoré cette lecture, dans laquelle je me suis plongée du début à la fin sans pouvoir m'arrêter. Une histoire pleine d'humanité, où la richesse ne se mesure pas au portefeuille, ni au QI... J'ai été touchée directement en plein coeur, et c'est certain, je garde précieusement ce livre, pour le faire partager, plus tard, à mes enfants, et peut-être un jour à mes élèves, si j'ai des cycles 3.

 

Des pistes de travail:

 

Ce que je propose n'est qu'une piste, car en lisant ce livre, ce sont d'autres lectures qui ont fait écho dans mon esprit. Je vous donne donc les livres et oeuvres d'art que je mettrais volontiers en réseau avec cette oeuvre. Il faudra ensuite choisir parmis ces livres ceux qui sont le plus adaptés, en fonction de l'âge et du niveau de lecture des enfants.

 

papapluievertjpg.jpg  No-et-moi-001Ahmed-sans-abri.jpgL-ogre--l-arbre-et-l-enfant.jpgLa-tour-eiffel-vue-des-jardins-du-Trocadero---l-automne.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin:

 

Le site de Jean-Luc Luciani.

Le site d'Audrey Pannuti, qui est une artiste complète (mosaïque, ferraille et dessins...)


Les CM2 de l'école Albert Perraud l'ont lu.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 12:01

C'est les vacances, et j'en profite pour faire ce que jamais au grand jamais je ne ferais en tant normal, à savoir: "Regarder des séries"!

 

Il y a un an environ, une amie m'avait parlé d'une série qu'elle regardait: "Being Erica". En cherchant une série à regarder pendant les vacances, j'ai donc retrouvé cette série, et j'ai commencé...

 

Being Erica ou Les Vies rêvées d'Erica Strange


being-erica_w.jpg

 

Créée par Jana Sinyor en 2009

 

Being-Erica2Casting: 

Erin Karpluk => Rôle : Erica Strange (l'héroïne)

Michael Riley => Rôle : Dr Tom (Le thérapeute d'Erica)

Tyron Leitso => Rôle : Ethan Wakefield (le meilleur ami d'Erica)

Reagan Pasternak => Rôle : Julianne Giacomelli (la patronne d'Erica)

John Boylan => Rôle : Gary Strange (le père d'Erica)

Kathleen Laskey => Rôle : Barbara Strange (la mère d'Erica)

Morgan Kelly => Rôle : Brent Kennedy (le collègue d'Erica)

Sebastian Pigott => Rôle : Kai Booker (le barman du Gobelin dans la saison 2)

 Paula Brancati => Rôle : Jenny Zalen (l'amie fofolle d'Erica)
Joanna Douglas => Rôle : Samantha Strange (la soeur d'Erica)

Billy Turnbull => Rôle : Dave (le patron du Gobelin)

Vinessa Antoine => Rôle : Judith Winter (l'amie d'Erica)

 

L'histoire (grandes lignes):

 

Erica Strange, dans la trentaine, vient de perdre son travail, son petit ami, et se sent nullissime dans la vie. Hospitalisée pour cause d'allergie alimentaire (encore une catastrophe dans la lignée des embûches qui parsèment son parcours), elle rencontre le Dr Tom, qui lui propose une thérapie. Quelques jours plus tard, elle le retrouve et accepte ce qui ne sera pas une thérapie ordinaire. En effet, elle a la possibilité de revenir dans son passé pour réparer les nombreux regrets qui lui pèsent sur la conscience.

Being-Erica-Video-une-deuxieme-saison-pour-Erica-Strange-ma

Mon avis:

 

J'aime bien cette série, qui ne restera cependant pas dans les annales.

Je trouve le concept plutôt original et intéressant, mais je pense que ça aurait pû être plus approfondi, plus abouti. Je regrette des longueurs, des lenteurs. On a parfois l'impression d'écouter une personne égocentrique raconter ses malheurs et pleurnicher sur son sort. Heureusement, Erica a du tempérament, et l'on voit le personnage évoluer de façon très intéressante. Elle sort de sa coquille et commence à s'affirmer dans le monde.

En ce qui concerne les personnages, j'aime beaucoup le Dr Tom qui est un personnage ambigü et profond. J'aime bien également Jenny (complètement barjo!), et Kai (personnage aux différentes facettes très intéressantes, mais il n'est que dans la saison 2!). J'ai adoré le personnage d'Ethan dans la saison 1, mais je l'ai trouvé insipide par la suite... Faut avouer, c'est l'un de mes plus gros regrets (Dr Tom, je peux revenir en arrière pour l'effacer?)! Comment faire évoluer un personnage si intéressant pour qu'il devienne aussi niaiseux?

 

J'attaque aujourd'hui la saison 3... On va bien voir ce qu'elle nous réserve, mais j'espère que le rythme sera un peu plus soutenu, et le scénario un peu moins mélodramatique.

 

being-erica-season3.jpg

Repost 0
Published by minifourmi - dans Séries télévisées
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 19:50

challengealbumbig1

ferme les yeuxAuteur: Victoria Pérez Escriva

Illustratrice: Claudia Ranucci

Traductrice: Anne Calmels

Editeur: Syros

Sélection Les Incorruptibles 2011 Maternelle

Année: 2009

 

Pour le cycle 2 (cycle 1 avec étayage de l'enseignant ou de l'adulte)

 

Quatrième de couverture:

 

Mon petit frère n'est jamais d'accord avec moi. J'essaie de lui expliquer, mais il ne m'écoute pas.

- Peut-être que vous avez raison tous les deux, dit maman. Pour le savoir, ferme les yeux...

 

Mon avis:

 

Très bel album, tout en douceur, qui décrit le monde suivant 2 points de vue: un enfant et son petit frère, un qui regarde, et l'autre qui explore le monde sans la vue... Un très bon moyen de parler de la cécité avec les jeunes enfants. Cependant, je doute que les plus jeunes puissent comprendre le sens de l'histoire sans l'explicitation d'un adulte. Je vous en dirais plus quand je l'aurais lu à ma classe, voir ce qu'ils en pensent...

Le texte est simple, mais des zones d'ombre, de non-dits, de sous-entendus risquent de perdre les plus jeunes. Les illustrations sont habilement réalisées pour représenter les 2 représentations qui s'enchevêtrent... Pour aider les plus jeunes, un travail sur les 5 sens dans "Découvrir le monde" pour aider à mieux appréhender cet album, à le vivre.

 

Au-delà du thème du handicap, cet album nous parle de cette possibilité d'avoir tous une vision différente du monde qui nous entoure. Il n'y a pas UNE vérité, mais autant de vérités qu'il y a d'individus...

 

Une amie l'avait lu et l'avait trouvé inintéressant... Peut-être n'avait-elle pas prêté suffisamment attention au sens de chaque phrase, de chaque mot, de chaque pensée?

 

En tout cas, si vous ne le connaissez pas, je vous en conseille vivement la découverte!

 

Pour aller plus loin:

 

Ce livre a été sélectionné pour le prix des Incorruptibles Maternelle en 2011.

Ricochet consacre une page à cet album.

L'académie d'Aix-Marseille propose des pistes d'exploitations.

 

Ils l'ont lu aussi:

- Vanessa y voit un livre à part...

- Inmicka l'a présenté pour son oral de littérature de jeunesse du CRPE en 2010.

- Saxaoul y voit un livre très poétique, mais qui ne parle pas de la cécité.

- Une petite analyse de l'album sur jeunesse.lille3.free.fr

- La librairie comptines et compagnie y voit une invitation au partage de nos sensations.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 18:35

challenge-contes-1challengealbumbig1Le schmat doudouRaconté par: Muriel Bloch

Illustratrice: Joëlle Jolivet

Collection: Album Paroles de Conteurs

Editeur: Syros

Sélection: Les Incorruptibles 2011 maternelle

Année: 2009

 

Pour les maternelles et plus si affinités

 

Quatrième de couverture:

 

A la naissance de Joseph, son grand-père, un habile tailleur, lui confectionna une magnifique couverture. Joseph ne s'en séparait jamais, c'était son schmat doudou. Mieux qu'une peluche, il la traînait partout...

Un conte yiddish tendre et malicieux!

 

Mon avis:

 

Voilà une belle découverte, grâce au Prix des Incorruptibles, auquel ma classe participe...

Un conte en randonnée qui ravira les plus jeunes. La difficulté du texte réside dans l'univers résolument juif (puisqu'il fait partie des Contes de Chelm), avec des petits noms aux consonnances étrangères à nos oreilles. Cependant, la structure répétitive permet au jeune lecteur de prendre ses marques, et finalement de comprendre le sens de cette histoire: qu'est-ce que grandir et devenir adulte? Ce schmat doudou, presque chaque enfant le connait, en a un, et il a souvent du mal à le lâcher, même en classe! J'imagine une discussion intéressante avec les élèves au sujet de leur schmat doudou... (La semaine qui vient, je serais en observation dans une classe où la maîtresse va présenter cet album. J'ai hâte de voir comment elle va s'y prendre et quelles seront les réactions des enfants, certains étant très jeunes!)

Les illustrations sont très habilement menées et réalisées. Elles situent vraiment bien le contexte, mettant en images cet univers inconnu pour les petits, dans des couleurs "sable", où seul le schmat doudou bleu et rose ressort!

 

Pour aller plus loin:

 

Joëlle Jolivet présente ses illustrations. Elle peut en être fière!

Muriel Bloch aussi a un site, bien farfelu mais les pages sont lourdes et longues à télécharger.

Une présentation de l'album sur Ricochet.

Sélection des Incorruptibles.

Lenelaï l'a lu aussi.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 08:54

Challenge regarde ce que tu lis

 

LE LIVRE:

 

Tentation - Twilight T2Auteur: Stephenie Meyer

Traducteur: Luc Rigoureau

Editeur: Hachette Jeunesse

Année: 2006

 

Pour adolescents et adultes

 

Quatrième de couverture:

 

"Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerais plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé."

 

Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger: alors elle entend la voix d'edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante? A quel prix?

 

Mon avis:

 

Pour ce deuxième tome, encore une fois, j'avais déjà vu le film. Et pour tout dire, je n'en avais gardé qu'un très vague souvenir (si ce n'est que je suis devenue complètement fan de Jacob...).

Je n'ai donc pas été surprise qu'une grande partie de cette lecture m'ait littéralement ennuyée! Bella meurt de chagrin, apathique... et le lecteur meurt d'ennui. Je déteste les histoires mélodramatiques, et là j'ai été servie! Pendant une bonne moitié du livre, Bella chiale, Bella chouine, Bella pleure, Bella fait des cauchemards, Bella hurle sa douleur... Bon bref, on a compris!!! La moitié d'un livre pour ça, ce n'était peut-être pas indispensable.

A la lecture du premier tome, je m'identifiais à Bella... Ben là, PAS DU TOUT!!! Elle m'a carrément agacée.

 

Heureusement, Jacob est là pour mettre un peu de punch dans tout ça. Il crée l'intrigue, et tient le lecteur en haleine. La fin du livre (non non non, je ne dévoilerais rien) est bien meilleure, et rattrape le mauvais goût qui pourrait rester en bouche après cette longue période d'ennui. Oui, on a envie de connaitre la suite (c'est nul, j'ai vu aussi le 3ème volet au cinéma...), et moi j'ai enchainé sur la lecture du tome suivant (que j'ai terminée hier soir: oui oui, j'ai triché, j'ai attendu un petit bout de temps avant de publier cette chronique).

 

LE FILM

 

Réalisé par Chris Weitz

Avec: Kristen Stewart (Bella), Robert Pattinson (Edward), Taylor Lautner (Jacob), Billy Burke (Charlie)...

Long-métrage américain,

Sortie: le 18 novembre 2009

 

Bande-annonce VF:

 


 

affiche2-Twilight-Tentation-3.jpgMon avis:

 

Aucune surprise. Comme dans le livre, je me suis ennuyée pendant toute une partie du film (comme le montre bien la Bande-annonce française...).

Heureusement, la deuxième partie prend en épaisseur, l'action arrive, enfin, et le spectateur non averti en prend plein les yeux (certaines scènes sont marquées à vie depuis la première fois que j'ai vu le film...), tandis qu'un spectateur averti (qui a lu le livre), se régale de voir comment les scènes décrites dans le livre ont pû être re-transcrites dans le film.

 

Le petit plus qui ne gâche rien: Jacob (très enfantin au départ) est beau comme un DIEU! Oui oui oui, en majuscules mesdames! Il a un sale caractère, un tempérament de chien (oui oui, vous pouvez sourire...), il est impulsif, et tellement entier... J'adore!!!

Bon, certaines sont des incontournables d'Edward, mais moi franchement, je me demande ce que vous lui trouvez à ce vampire! Surtout dans ce deuxième épisode, où il manque clairement de personnalité, de caractère, de pep's! Un mou du bulbe quoi! ^^ (je sens que je vais me faire des enn-amies ;-D)

 

Note:

 

Pour ceux qui connaissent déjà l'histoire, n'hésitez pas à comparer la bande-annonce française et la bande-annonce américaine! La différence est flagrante!

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, mais avez envie de la découvrir, contentez-vous de la bande-annonce française, sinon vous connaitrez tout avant d'avoir le plaisir de découvrir les passages croustillants...

 

 


 
Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 10:55

Et voilà, il faut bien se lancer un jour, et aujourd'hui, c'est mon tour!

J'ai remarqué que les billets sur des livres ou ouvrages documentaires sont très peu nombreux sur la toile. De même en ce qui concerne les films documentaires. C'est extrêmement dommage, car il me semble que c'est une source d'informations très riche, et que nombreux sont ceux qui se font plaisir en regardant des films, ou en feuilletant des livres documentaires.

 

L'idée m'est donc venue de créer un challenge dédié à la curiosité, que j'ai nommé:

Le Challenge pour Grands et Petits Curieux!

 

challenge pour grands et petits curieux1

 

Vous avez jusqu'au 31 mars 2012 pour lire ou regarder des documentaires et publier une chronique dessus.

Attention, tout type de documentaire est accepté (pour enfants, de vulgarisation, scientifiques, des biographies, des autobiographies, des témoignages, des livres pratiques, etc...), dans tous les domaines qui vous intéressent (sciences, économie, politique, société, actualité, histoire, bricolage, mode, sport, musique, cinéma, etc...).

Vous publiez le nombre d'articles que vous voulez, il n'y a pas de quotat à atteindre (le but étant d'assouvir sa soif de curiosité!!!).

Histoire de pimenter un peu le tout, un petit quelque chose est prévu pour celui qui aura publié le plus d'articles.

 

Alors, qui est partant?

 

PS: N'oubliez pas d'insérer ce petit logo (créé par Miss Bunny, que je remercie chaleureusement!) dans les articles pour ce challenge!

 

EDIT:

 

Les participants avec leurs chroniques:

 

- Minifourmi (2)

La fourmi, travailleuse infatigable de Luc Gomel

Portraits d'insectes de Gwenole le Guellec

Benda Bilili (film réalisé par Renaut Barret et Florent de la Tullaye)


 

- Setsuka (0)

 

- Miss Bunny (9)

Tokyo Sanpo de Florent Chavouet

Nos étoiles ont filé, de Anne-Marie Revol (témoignage)

Le Palanquin des larmes de Chow Ching Lie

Concerto du fleuve jaune de Chow Ching Lie

Chroniques d'une prof qui en saigne de Princesse Soso

Dewey de Vicky Myron

Absolument Dé-bor-dée, de Zoé Shepard

World trade center, 472ème étage, de Bruno Dellinger (témoignage)

Les Enfants du Titanic de Elizabeth Navratil

 

- Sofynet (0)

Repost 0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:45

hush hushAuteur: Becca Fitzpatrick

Traductrice: Marie Cambolieu

Photo couverture (que j'adore...): James Porto

Editeur: Pocket

Année: 2010 (2009 en VO)

 

Pour adolescents et adultes

 

Quatrième de couverture:

 

Son nom affole toutes les filles du lycée. Patch est beau, ténébreux, sulfureux. Mais lui ne voit que Nora... qui s'en passerait bien. Patch semble en savoir long, trop long sur son compte: la mort brutale de son père, son manque d'assurance, la moindre de ses pensées... L'attention qu'il lui porte la fascine, l'inquiète.

Qui est vraiment ce garçon? Est-il lié aux incidents bizarres qui se multiplient autour d'elle? Portland se fait bientôt le théâtre d'un combat vieux comme le monde. En suivant cette gueule d'ange jusqu'aux portes de la mort, la lycéenne risque bien de se brûler les ailes...

 

Mon avis:

 

La lecture commence bien avec une couverture sublime... Enfin, je trouve! Je la tirerais bien en poster pour l'afficher dans ma chambre!!!

Mais tout comme l'habit de fait pas le moine, la couverture ne fait pas le livre... Heureusement pour nous, il y a des exceptions!

Toujours dans la lignée Bit-lit, le mélange est là pour attirer les jeunes femmes: une histoire d'amour, des créatures mystérieuses, un beau gosse ténébreux, et quelques dangers pour pimenter le tout. Mais tous ces éléments sont rassemblés de manière habile. Pas de mélo, pas de baisers langoureux (désolée pour celles qui n'attendent que ça, mais je vous assure, ce qui vous attend est bien plus passionnant... et passionné!), pas de musique d'ascenceur en fond sonore... Comme l'héroïne, je me sents attirée par Patch (nom qui n'est pas sans me rappeler les patch de nicotine...), mais je m'en méfie comme la peste! Qui est-il, que veut-il, que cache-t-il? On a envie de creuser, de savoir... On en redemande! Peut-être presque trop, car sur la fin tout s'accélère, et par envie d'en savoir plus, j'ai même succombé à des lectures matinales qui m'ont mises en retard au travail (pas de beaucoup, heureusement!) ^^

Bref, voilà un livre qui me donne envie de continuer ma phase lecture intensive, même si les vacances sont terminées et que je suis censée me plonger à corps perdu dans le boulot!!!

 

Une des bonnes nouvelles, c'est que la suite est sortie, et est intitulée Crescendo...

 

Pour aller plus loin:

 

Note: La bande-annonce officielle du livre se trouve sur le net. Ne la regardez pas si vous n'avez pas lu le livre et que vous souhaitez le lire! D'abord, elle n'est pas très bien réalisée, et en plus elle révèle trop de choses. Cela pourrait vous gâcher la lecture!

Le livre a son fansite: ICI

Le site de l'auteure: Becca Fitzpatrick

Ils l'ont lu aussi: Les membres de Livraddict; Camille (complètement sous le charme de Patch, elle fantasme... ^^); Mélanie (attend la suite avec impatience...); Sofy (nage en plein mystère); Pimpi (y voit un "Patch" work du genre...); Des avis sur Babelio;

 

Cette lecture rentre dans le cadre du Baby-Challenge Bit-lit de Livraddict.

Cela me fait donc passer à 5/20...

Baby challenge bit-lit

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 19:46

La theorie de la contorsionChallenge-BD-logoAuteur: Margaux Motin

Editeur: Marabout

Collection: Marabulles

Année: 2010

 

Pour ados et adultes

 

Présentation de l'éditeur:

 

J'aurais adoré être ethnologue (tome 2)… décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles de Margaux Motin : cette trentenaire doit mener de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la mode, son rôle de jeune maman d'une petite fille adorable mais envahissante, et sa carrière d'illustratrice freelance décontractée mais désespérément solitaire. La chronique tendre et drôle d'une femme moderne…

 

Mon avis:

 

Voilà un petit plaisir que je me suis offert, et que je ne regrette pas.

J'ai découvert Margaux Motin sur son blog, mais je ne le suis pas régulièrement (pour la simple et bonne raison que je préfère les lectures papier que les lectures intéractives).  J'aime beaucoup le style de ses dessins, modernes, colorés, simples, expressifs, frisant souvent la caricature. J'aime aussi ses scénettes. Pas forcément en lien les unes avec les autres, elles ont pour point commun d'être des petits bouts de vie, des petits bouts de tout un chacun... Et oui, on se reconnait, on se dit que finalement on n'a rien inventé, pas même le style troll! J'aime tout particulièrement la poupette, pleine de vie, d'entrain, qui rythme le récit, ajoute du piment, et me replonge forcément vers les marmots qui hantent la classe... Sur l'une des planches, elle montre la poupette gesticuler dans tous les sens en regardant son dessin-animé préféré, et je revois mes élèves, sur les bancs, qui ne tiennent pas en place et se retrouvent parfois (on ne saura jamais comment) les pieds en l'air, la tête en bas...

J'aurais envie de rajouter, oui, on a tous un peu de Margaux Motin en nous, mais fort heureusement pour elle, on est loin d'avoir son talent. Alors MERCI Margaux pour ce talent, que tu mets à notre disposition, pour notre plus grand bonheur.

 

Un excellent moment de détente, de rire, de sourires, de flash-backs... A découvrir!

 

Ils l'ont lu aussi:

 

Les lecteurs de Livraddict; TamaraFibula (qui pense que la forme blog est suffisante); Julien (oui oui, il existe au moins un homme fan de cette BD); Val-m-les-livres (est déçue par ce deuxième tome); L'ogresse (est partagée);

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 21:34

Night-World-Tome-2Auteur: Lisa Jane Smith

Traductrice: Isabelle Saint-Martin

Editeur: France Loisirs avec l'autorisation des Editions Michel Lafon

Titre original: Secret Vampire

Année:  (1996) 2009 en français

 

Pour adolescents et adultes

 

Quatrième de couverture:

 

Le NIGHT WORLD ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires: sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d'extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d'un individu de la race humaine. Sous peine de conséquences terrifiantes. Découvrez ce qui arrive à ceux qui enfreignent les règles...

 

2 - Les soeurs des ténèbres

 

Il y a quelque chose d'étrange chez les trois filles, Roxan, Krestel et Jade, qui emménagent dans une maison en ruine à côté de chez Mary-Lynnette et Mark Carter. Celui-ci développe d'ailleurs un amour obsessionnel pour Jade. Les trois soeurs ont une grâce presque surnaturelle et semblent cacher un lourd secret.

Un soir, leurs voisins décident de les suivre dans les bois et se retrouvent témoins d'un spectacle effrayant : elles sont en fait des fugitives du Night World et sont traquées par leur frère Ash. Leur assaillant est impitoyable, terriblement beau, et il ne reculera devant rien pour ramener ses soeurs dans son monde des ténèbres. Et quand il s'aperçoit de la présence de Mary-Lynnette, il décide de l'emporter, elle aussi...

 

Jamais il n'a été aussi dangereux d'aimer

 

Mon avis:

 

J'ai lu très vite ce deuxième tome de la série, mais plus parce que je suis dans une phase de lecture intensive que parce que ce livre est transcendant. Je dirais même plus, ce livre est décevant!

 

Tout d'abord, j'ai été déçue avant même d'ouvrir le livre quand j'ai compris que je ne suivrais pas là la suite des aventures des 2 héros du premier tome... Voilà qui est incroyablement dommage. On avait des personnages attachants, qui ne demandaient qu'à se révéler, et pouf, plus rien... Juste James est nommé à un moment...

 

Je me suis dit, après tout, on va peut-être en apprendre un peu plus sur le Night World? Eh bien, pas du tout!

Voilà donc de nouveaux personnages, une nouvelle intrigue, mais toujours la même facette du Night World présentée. A me dire d'ailleurs que l'on pourrait lire le tome 2 sans avoir lu le 1, ça ne changerait pas grand chose (juste à 2 ou 3 reprises, cela empêcherait de comprendre des "allusions" au tome précédent, mais sans conséquence sur la compréhension de l'histoire en elle-même!)

 

Et les déceptions ne s'arrêtent pas là! Dans le premier tome, j'avais aimé le sujet autour de la maladie, l'ancrage dans le réel... Eh bien là, le réel aux oubliettes, et c'est la tête dans les étoiles que nous partons, chacun rencontrant au coin de la rue son "âme soeur" dans le genre "Bonjour toi! Oh, tu es mon âme soeur! Je t'aime! Ne nous quittons plus..." Bref, vous comprenez plus ou moins le côté trop convenu, à l'eau de rose, qui m'a déplu? Aucun sentiment, aucune émotion, que du sentimentalisme digne de la collection Harlequin! Même Ash, censé être un vrai crétin, devient un véritable nounours...

 

Malgré tout, à la fin, nous avons une ébauche d'action, un brin de bagarre sanglante, qui m'a raccroché un peu à l'intrigue. Dommage que L.J.Smith de s'attarde pas plus sur ces passages, car les descriptions sont si peu précises, si floues, que seul notre imaginaire s'emballe, et parfois à tord (ben oui, on a envie de sang, on a envie de danger... peut-être plus que l'auteure finalement!).

 

*spoiler* Enfin, pour terminer en beauté sur les déceptions, j'en ai ras le bol des Happy Ends! C'est trop prévisible, trop attendu, trop convenu, et semble presque baclé! *spoiler*


On l'a compris, prochain tome, nouveaux personnages, nouvelle intrigue mais y aura-t-il quelque chose de nouveau sur le Night World?

J'ignore si je vais lire la suite... Mais probablement pas tout de suite. Autant j'avais adoré le tome 1 (surtout parce que je pensais retrouver les personnages par la suite, et en apprendre un peu plus sur les personnages), autant je n'ai pas aimé celui-ci... Alors, peut-être que le 3ème tome me conviendra mieux?

 

Pour aller plus loin:

 

Ils l'ont lu aussi: Les lecteurs de Livraddict; Camille (plus enthousiaste que moi!); Miawka; Lexa; Tess; Francesca; Lael;

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article