Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 21:43

logo vendredi en musique!!!En ce jour glacial de fin novembre, le vendredi en musique m'inspire le froid, la banquise... La marche de l'empereur mise en musique par Emilie Simon.

 

 

 


 

 

 

Je n'ai pas vu le film, donc je ne parlerais que de l'artiste qui a mis en musique. Je l'ai vue en concert il y a de cela près de 2 ans. C'est une artiste superbe à voir sur scène! Par contre, je l'ai vue au Bikini à Toulouse (la meilleure salle pour les concerts à mon sens sur Toulouse), qui n'offre que des places debout, alors qu'Emilie Simon mérite que l'on porte une grande attention à son art, à sa musique, à sa manière de travailler les sons. Une telle attention mériterait que nous soyons assis, et j'avoue que j'aurais adoré la voir à la Halle aux grains (trop petite pour elle, j'en suis consciente...)

 

emilie_simon_froid.jpg

 

Emilie Simon est une artiste fascinante, envoûtante, ennivrante, surprenante, déroutante, voire parfois même dérangeante...

 

Dérangeante avec la reprise d'Iggy Pop par exemple: I wanna be your dog.

 

 

 

  Pour les curieux, vous pouvez comparer avec la version originale, et juger de l'aspect "dérangeant" mais non moins fascinant de ce morceau, que je ne me lasse pas d'écouter.

 

 

 

Sur cette version de Fleur de saison, en live, vous pouvez voir sa façon d'utiliser les sons dans sa musique... C'est assez déroutant à voir, au fond de la salle, en plein concert. On ne sait pas trop ce qui se passe, on voit un écran avec de la lumière, Emilie Simon très concentrée sur ses actions...


Avec Graines d'étoile, Emilie nous offre un morceau envoûtant, où chacun se crée son monde. Elle me fascine avec son engin autour du bras. J'ignore le nom que cela porte, tout comme la façon dont elle s'en sert, mais je suis bien curieuse. Si vous me lisez, et que vous connaissez, je suis toute ouïe (ou tout regard...).

Petite note: Sur cette vidéo, je lui trouve un côté Sailor Moon très amusant!

 

  


 

Parce que je ne me lasse pas, voici un petit morceau qui me donne bien envie de danser, plein de pep's, de punch...

 

 

 


  

Une petite interview pour les curieux... En ce qui me concerne, je suis un peu dérangée par son faux sourire, son faux air de midinette qui m'agace. Bref, j'aime sa musique, mais je ne suis pas sûre d'apprécier autant le personnage qui sonne faux... Ce n'est peut-être qu'une impression, peut-être est-ce de la timidité, mais où est l'honnêteté dans ce regard fuyant et ce sourire forcé?

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Musique
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 07:00

Portraits-d-insectes.jpgchallenge pour grands et petits curieux1Auteur: Gwenole le Guellec

Editeur: Edisud, de la compagnie des editions de la Lesse

Année: 2010

 

 

 

Quatrième de couverture:

 

Des mantes religieuses aux cigales en passant par les libellules, les abeilles sauvages et les sauterelles, l'univers des insectes fascine par sa diversité.

Ce beau livre présente 13 catéories d'insectes et d'arachnides les plus emblématiques de France, sublimées par des photographies en gros plans prises in situ en lumière naturelle. D'inspiration artistique, elles montrent les insectes dans des poses originales. Des textes concis, rigoureux et actualisés avec les dernières découvertes scientifiques soulignent le caractère remarquable des espèces présentées. Enfin, l'auteur enrichit leurs "portraits" d'anecdotes sur leur mode de vie et leur statut d'espèce rare ou menacée.

 

Mon avis:

 

Ce superbe livre m'a été offert par les parents d'élèves l'année dernière, pour qui il aura été difficile de cacher ma passion des insectes (forcément, pendant un an, on a élevé des phasmes qui ont terrorisé les parents mais fasciné les enfants..).

 

Tout d'abord, j'ai été transportée par les superbes photos qui ornent ces pages... Voilà pourquoi je voulais un reflex, voilà pourquoi je veux toujours un objectif adapté à la macrophographie... Je ne me lasserais pas de feuilleter ces pages, juste pour regarder les photos. Et en plus, elles sont très intéressantes à utiliser en classe, car on y voit bien les différentes caractéristiques des insectes.

Chaque photo est accompagnée d'une petite légende, indiquant le nom scientifique et le nom vernaculaire de l'insecte, et parfois quelques habitudes de vie de l'insecte. Cependant, si les photos sont superbes, les descriptifs sont à mon goût insuffisants par rapport à ce que je cherche (mais largement suffisants pour l'amateur qui s'intéresse de loin au monde des insectes). Cela est pour le coup largement insuffisant pour nous aider à identifier les espèces d'insectes qui nous entourent.

 

Autre bémol; d'après le titre, j'attendais à y trouver exclusivement des insectes, mais non, puisqu'on y trouve également des arachnides! Cela m'a valu une dispute un jour avec un ami qui m'affirmait que les scorpions faisaient partie des insectes. J'ai eu beau lui expliquer qu'ils avaient 8 pattes, et donc étaient de le même famille que les araignées, rien n'y a fait! C'est à cause de ces documentaires qui associent toujours arachnides à insectes que les gens croient encore que les araignées sont des insectes!

Mais j'ai été très fière de mes élèves l'an dernier, qui, en feuilletant le livre m'ont dit: "Maîtresse, les araignées c'est pas des insectes! Ils se sont trompés!"

 

Pour aller plus loin:

 

Petite biographie de Gwenole Le Guellec.

 

Un grand merci aux parents d'élèves qui m'ont généreusement offert ce très beau livre l'année dernière!

Repost 0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 11:01

C'est décidé, j'en ai ras le bol de ne penser qu'au boulot, alors maintenant, je pense un peu à moi, et je me remets à cuisiner!

Pour commencer, dorénavant, chaque semaine nous achetons un panier de légumes aux jardins Maya, et nous sommes donc obligés de consommer et cuisiner des légumes bio variés (en fonction du panier).

 

Il y a deux semaines, le panier contenait un butternut. J'avais déjà acheté un potimarron, qui attendait sagement d'être cuisiné, donc j'ai eu l'idée de faire une soupe de potimarron et butternut!

 

003.JPG

 

Ingrédients:

 

- 1 potimarron

- 1 butternut

- 2 oignons

- quelques pommes de terre

- quelques branches de thym

- quelques feuilles de laurier

- de la noix de muscade

- un bouillon de poule

- du sel

- du poivre

- huile d'olive

 

Comment faire?

 

1- Tout d'abord, pelez les oignons, coupez-les en fines lamelles, et faites-les roussir légèrement à feu doux dans un filet d'huile d'olive. Attention à ne pas les faire cramer. Une petite astuce consiste à rajouter un peu d'eau en cours de cuisson, afin d'éviter que les oignons ne se déssèchent et crament.

 

005.JPG

010.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2- Coupez le butternut en 2, évidez-le (retirer les graines), puis coupez-le en carrés que vous pouvez mettre dans la cocotte avec les oignons. Personnellement, je ne retire pas la peau (qui est plus riche en goût), mais je la frotte bien quand je lave les légumes avec le côté grattoir d'une éponge neuve, pour retirer les traces éventuelles de terre et de cochonneries.

 

006.JPG

007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3- Faites de même avec le potimarron.

 

008.JPG

013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4- Recouvrez d'eau (à hauteur des légumes)

 

5- Pelez les pommes de terre et coupez-les en cubes, avant de les rajouter au potage (vous pouvez rajouter un peu d'eau si nécessaire).

 

014

 

6- N'oubliez pas d'assaisonner! Pour cela, je fais fondre un cube de bouillon de poule dans un peu d'eau avant de le rajouter dans la soupe.

 

017

 

Rajoutez le thym, le laurier, la noix de muscade rapée, le sel et le poivre dans le potage.

 

018.JPG

019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- Quand c'est cuit (testez les légumes et les pommes de terre avec un couteau), pensez à retirer les feuilles de laurier et les branches de thym avant de passer la soupe à la girafe (ou au mixeur), jusqu'à ce le mélange soit bien lisse.

 

021.JPG

 

C'est prêt!!! Ne reste plus qu'à déguster! (et moi, j'ai adoré...)

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cuisine
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 10:01

kamisama_01.jpgAuteur: Keisuke Kotobuki

Traducteurs: Ahmed Agne et Cécile Pournin

Editeur: Ki-oon

Année: 2006

 

Quatrième de couverture:

 

Comment la petite Lucie s'est-elle retrouvée dans le ventre d'un chat?

Depuis quand les animaux parlent-ils comme vous et moi?

Pourquoi faut-il toujours se méfier d'un chien facétieux?

 

Bienvenue dans le monde merveilleux de Kamisama!

 

Entre manga et conte, cet Alice au pays des merveilles nippon regroupe plusieurs récits féériques, drôles et émouvants à la fois.

 

Un manga entièrement en couleurs, véritable invitation au rêve et à la poésie.

 

Mon avis:

 

Une grande déception... Ce livre m'avait beaucoup attirée, et je l'avais mis dans ma Wish-list parce qu'il me tentait beaucoup. On me l'avait conseillé comme manga pour enfants, et Miss Bunny a eu la générosité de me l'offrir lors du swap BD-Mangas. Autant vous dire que j'avais très envie de le lire que j'en attendais beaucoup (Alice au Pays des merveilles nippon, ça ne peut qu'être extraordinnaire!!!), peut-être que j'en attendais trop d'ailleurs.

Ce n'est donc pas Alice que j'ai retrouvé dans ces pages, mais des récits ultra-courts, qui effleurent à peine leur sujet. Des personnages en douceur, des illustrations en douceur, un potentiel imaginatif fort pas assez exploité à mon goût, des textes limite insipides... Bref, voici un extrait, pour vous donner un léger aperçu (retranscrit comme un texte théâtral):

 

"PETITE FILLE, pensant: Un chien qui se tient sur ses pattes de derrière, on aura tout vu! (note perso: l'image montre un chien debout... en gros, au pire si je suis aveugle, en livre audio, pas besoin de l'image, on a compris!!!)

CHIEN: Mademoiselle! Voulez-vous bien m'accorder une minute?

PETITE FILLE: Pas question! Ma maman m'a dit de ne jamais parler aux gens que je ne connais pas.

CHIEN: Oui, mais moi, je suis un CHIEN.

PETITE FILLE, pensant: Il n'a pas tort... "(la fille versus nunuche, ça faisait longtemps qu'on ne la trouvait pas dans les livres pour enfants!!!)

 

Voyez donc le suspense... Surtout dans un univers enfantin, où les animaux humanisés sont légion, et où personne ne s'en étonne, qu'est-ce que cette rencontre a de bien surprenant. Et faut dire que ça prend quand même 2 doubles pages pour dire "une petite fille rencontre un chien qui parle"...

 

Donc pour le côté drôle, annoncé par l'éditeur, je dirais que c'est hilarant de mièvrerie.

Le côté féérique... mouais, rien de nouveau sur le soleil, et si vous voulez du féérique, découvrez plutôt Chihiro de Miyazaki (au moins, les enfants n'y sont pas pris pour des imbéciles).

Et le côté émouvant... Ben si on considère l'agacement comme de l'émotion, alors oui, j'ai été très émue! ^^

 

En conclusion, je vous déconseille vivement cette lecture. J'avais mis la suite dans ma wish-list, mais je me suis empressée de la supprimer, et continue de chercher des mangas intéressants pour les enfants.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 07:00

challenge-contes-1challengealbumbig1challenge magie et sorcellerie littéraire

 

Je me suis rendue compte que je travaillais très peu les contes en maternelle, alors qu'ils prennent une part importante dans les programmes, et qu'ils permettent de construire une culture commune, et d'avoir les bases pour découvrir les histoires contemporaines (beaucoup reprennent des éléments de contes à leur sauce).

 

L'an dernier, les élèves de ma classe avaient travaillé sur les sorcières, je ne voulais donc pas reprendre ce thème qui était trop frais encore. Je me suis donc penchée un peu plus sur un autre archétype: les princesses, et par la même occasion, nous travaillons sur la structure du conte de fées, et les éléments récurrents. Je suis d'ailleurs très surprise de voir tous les détails que les élèves sont à même de capter, sans qu'on les y encourage forcément!

 

J'ai commencé ce travail par l'étude d'un conte plus que connu: "La Belle au Bois dormant".

 

 


 

La belle au bois dormant Lito

 

Auteur: Charles Perrault

Adaptation: Anne Royer

Illustration: Candy Bird

Editeur: Lito

Année: 2009

 

Conte jeunesse, maternelle - Cycle 2

 

Je ne fais pas de synopsis pour ce conte, car tout le monde l'histoire. Si ce n'est pas le cas, alors courrez l'acheter, ou n'oubliez pas de le demander au Père Noël. Un album à moins de 2 euros, je pense que c'est jouable...

 

Mon avis:

 

Vous l'aurez compris, son premier avantage, c'est le prix! Pas très cher, cela ne m'a pas fait trop mal au coeur de le confier à des petites mains pas très soigneuses.

Deuxième avantage, c'est une bonne entrée en matière dans le conte, car le texte est très simplifié, et on retrouve les différentes phases essentielles du conte. Ainsi, les élèves ont pu accéder à une première compréhension de l'histoire, notamment pour les plus jeunes.

 

Le gros inconvénient, surtout en classe, c'est le graphisme de l'album. Tout d'abord, le côté rose, très cliché, qui rebute d'entrée les garçons, mais attire irrémédiablement les filles, à mon grand désespoir.

Je me suis amusée à leur dire qu'un jour, faudrait que les filles s'habillent en bleu, et les garçons en rose, et ça a été la révolte générale dans le rang! Oui oui, déjà à 4-5ans, les clichés sont construits, fondés, bâtis, et difficiles à défaire!

 

 


La belle au bois dormant kimikoAuteur: Kimiko

D'après l'oeuvre des frères Grimm

Editeur: L'école des Loisirs

Collection: Loulou et compagnie

Année: 2009

20p.

 

De 2 à 99ans... et au-delà pour les chanceux!

 

Mon avis:

 

Cet album est un livre POP-UP vraiment superbe. Les élèves l'adorent, et ont vraiment accroché à cette histoire à partir du moment où j'ai sorti ce livre du sac...

Ils le manipulent sans cesse, soulevant les différents plansafin de ne râter aucun détail (comme le montre très bien Kimiko sur la petite vidéo), et bien sûr, n'ont pas résisté à l'idée de se piquer au fuseau (eh oui, fatalement, ils ont cassé la pointe du fuseau). Ce n'est pas bien grave au final, car s'il est un passage qu'ils ont bien compris pour l'avoir vécu, c'est que la princesse se pique au fuseau (ils ont bien retenu le mot, et visualisé l'objet), et tombe dans un profond sommeil (de 10 ans, de 100 ans, de 600 000 ans... ils donnent des nombres qui leur paraissent très grands, car ils ont bien compris l'idée finalement!)

 

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, et j'en suis bien ravie!

Un autre intérêt de ce type d'album en classe, c'est que les élèves deviennent beaucoup plus soigneux avec les livres (qu'ils prennaient pour des projectiles jusque-là...). Vu qu'ils n'y ont droit que si ils s'assoient et le manipulent calmement, sans se disputer, le coin bibliothèque n'a jamais été aussi propice aux découvertes littéraires!

 

Pour le coup, autant le précédent album divisait filles et garçons, autant celui-ci les rassemble.

 

Autre petit plus, dans la version de Grimm, c'est une grenouille qui réalise le souhait de la reine, et lui permet de mettre au monde la princesse. Les plus jeunes ont beaucoup aimé la grenouille, certains citant la grenouille quasiment comme personnage principal de l'histoire!

Ils ont beaucoup aimé également les fées, représentées comme des fleurs (certains ne sachant pas si c'étaient des fleurs ou des filles habillées en fleurs!).

 

Pour les curieux:

 

Voici un lien vers une vidéo de Kimiko, expliquant son travail. Très intéressant!


 

Pour aller plus loin en classe:

 

Sur Materalbum, quelques fiches d'exploitation pour toute la maternelle.

Le texte et des questions, pour des élèves de Cycle 2-3.

Vous pouvez retrouver les textes, ainsi qu'une version audio à télécharger sur Wikipédia.

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:17

logo vendredi en musique!!!Me voilà de retour avec le vendredi en musique, pour des articles peut-être plus courts, mais j'espère un peu plus nombreux.

 

Pour ce nouvel opus du vendredi en musique, voici un morceau que je fais écouter à mes élèves en ce moment, et qui récolte l'adhésion et l'hilarité générale... Ils adorent, en redemandent, et sont morts de rire à chaque fois.

L'un des élèves a dit "on dirait un cowboy qui chante", et visiblement, la voix, la façon de chanter les a conquis! D'autres ont dit, c'est la cacophonie  dans cette chanson (ou "cacaphonie" comme ils disent), après leur avoir expliqué que c'est la cacophonie quand tout le monde parle en même temps et qu'on ne comprend plus rien (faut dire, je le leur dis souvent... ^^)!

 

Golden-Gate-Quartet-_MG_7837.jpg

 

En ce qui me concerne, j'adorerais les voir chanter sur scène! Je suis complètement fan, et je les écouterais en boucle. J'aime la rythmique, les sonorités, et le bien-être que cette chanson me procure... J'ai la pêche pour le restant de la journée quand j'ai écouté ce morceau!

 

Et vous, qu'en pensez-vous?

 

 


 
Repost 0
Published by minifourmi - dans Musique
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 16:53

Lucie est partiechallengealbumbig1Titre original allemand: Jolante sucht Crysula

Auteur-illustrateur: Sebastian Loth

Traductrice: Martine Desbureaux

Editeur: NordSud

Année: 2010

 

Maternelle (Cycle 1)

Sélection 2011-2012 au prix des Incorruptibles.

 

Quatrième de couverture:

 

Chaque jour, Zelda rendait visite à son amie Lucie.

Elles partageaient tout: leurs lectures, leurs jeux, leurs découvertes.

Mais un jour, Lucie disparut...

"Elle est partie pour un très long voyage",

expliquèrent les autres oies à Zelda.

Mais Zelda ne comprit pas...

Voici l'histoire drôle et poignante

d'une amitié qui jamais ne s'éteindra.

 

 

Mon avis:

 

Un album tout en douceur, mais qui ne m'a pas transcendée. Son intérêt est d'aborder un sujet tabou: la mort d'un être cher. Cependant, il n'a rien de drôle (contrairement à ce que dit la quatrième de couverture), et il reste à mon avis trop dans le vague. Je n'ai pas trouvé non plus que cet album soit spécialement poétique, si ce n'est qu'il parle d'amour. Les thèmes de l'amour et de la mort sont-ils suffisants pour dire que cet album est poétique? J'ai comme un doute...

 

Bref, vous l'aurez compris, les illustrations pastels, le trait du dessin tout en rondeur et le texte ultrasimpliste ne m'ont pas suffit pour trouver cet album particulièrement intéressant. Néanmoins, il fait partie de la sélection des Incorruptibles pour l'année scolaire à venir, et je vais travailler dessus en classe. Si vous avez des pistes de travail, je suis tout ouïe, car pour l'instant, rien de bien passionnant ne m'a traversé l'esprit...

 

Une idée de réseau thématique pour débattre de la mort, avec notamment l'album que j'adore de Stéphane Sénégas: "L'éphémère", sur lequel je comptais travailler.

l'éphémère

 

Les librairiesandales proposent quelques albums et romans sur le même thème également.

 

Comme cette année j'ai 4 niveaux: PS-MS-GS-CP, je m'étais dit aussi qu'avec les CP je pourrais travailler sur la BD "Monsieur Blaireau et madame Renarde", qui ne parle pas directement de la mort, mais dans laquelle les personnages vivent le deuil.

Monsieur-Blaireau-et-Madame-Renarde.jpg

 

Pour aller plus loin:


Le communiqué de presse des éditions NordSud.

 

Le site des Incorruptibles

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 13:53

challenge magie et sorcellerie littérairechallenge-contes-1La-mecanique-du-coeur.jpgAuteur: Mathias Malzieu

Editeur: J'ai lu

Année: 2009

 

Quatrième de couverture:

 

Roman Édimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son coeur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le coeur de Jack à rude épreuve... Un conte initiatique cruel et merveilleux.

 

"Onirique, sombre et envoûtant." Le figaro

"La mécanique du coeur est le genre de livre qu'on aurait aimé lire quand on était enfant, à la lampe de poche, caché sous les draps après l'heure du couvre-feu." Les inrockuptibles

"On reconnaît l'incroyable talent de Malzieu pour les images désopilantes, enfantines et irréelles." Elle

 

Mon avis:

 

La mécanique de mon coeur s'est bel et bien emballée à la lecture de cet envoûtant roman. Un peu plus et je frôlais la crise cardiaque...

Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dyonisos (dont je suis complètement fanatique), ne me déçois vraiment pas avec ce roman. J'y redécouvre sa poésie, son habileté à jouer de la musicalité des mots, en finesse, drôlerie, bizarrerie, étrangeté et autres loufoqueries...

Je me souviens du concert où j'ai découvert Dyonisos: tout commençait dans un décor brumeux, une structure d'arbre décharné au milieu, dans un univers glauque et envoûtant, à la Tim Burton. Je suis ravie de retrouver cet univers dans ce roman qui parle si bien du sentiment amoureux, de ses joies et de ses peines, de la vie telle qu'elle est, mais pas telle qu'on en parle. Les mots retranscrivent avec une grande justesse le ressenti, le non-dit, ce que le commun des mortels à tant de difficulté à mettre en mots. Vous l'aurez compris, pour moi, Mathias Malzieu est un grand poète qui s'élève au rang des plus grands. Il n'a rien à envier aux auteurs classiques car il est hors norme, et c'est ce que j'aime chez lui.

 

Si vous ne l'avez pas lu, alors courez vite vous le procurer, et maintenez ce roman sous clef, car c'est un chef-d'oeuvre!

 

Un grand merci à EloDesigns qui m'a généreusement offert ce livre lors du swap Imaginaire!

 

Pour aller plus loin:

 

Je suis comme une folle en apprenant que ce livre va faire l'objet d'une adaptation cinématographique, qui sortira le 17 octobre 2012! Et devinez qui jouera le rôle de Miss Acacia? Non non, vous ne rêvez pas (ou plutôt si, vous devez rêver...), ce rôle est taillé sur mesure pour elle, qui claque si bien des talons et qui a cet air de petite poupée énergique sur scène! Miss Acacia sera donc interprétée par Olivia Ruiz!!! HHHHHhiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Bref, en attendant, vous pouvez écouter quelques extraits de l'album du même nom, qu'il est possible d'écouter au cours de la lecture du livre, car des phrases reviennent et l'on ne peut s'empêcher de fredonner en lisant.

 

Voici un documentaire sur l'enregistrement de l'album:

 

 

 

 

Je ne peux pas vous laisser sans mettre le lien vers le clip "Tais-toi mon coeur", que je ne me lasse pas d'écouter (en duo avec Olivia Ruiz).

 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 09:53

Titre original: Harry Potter and the Deathly Hallows

 Réalisé par David Yates

Date de sortie: 24 novembre 2010 (partie 1) - 13 juillet 2011 (partie 2)

Durée: 2h25 (partie 1) - 2h10 (partie 2)

 

Les acteurs:

Saurez-vous reconnaitre les différents personnages sans tricher sur la fiche allociné? (je vous l'accorde, certains sont plus difficiles que d'autres...

 

cliquez sur l'image pour accéder à la fiche allociné

Daniel-Radcliffe.jpgEmma WatsonRuppert-Grint.jpgAlan-Rickman.jpgRalph FiennesTom-Felton.jpgBonnie-Wright.jpgRobbie-Coltrane.jpgHelena-Bonham-Carter.jpgJason-Isaacs.jpgdavid-thewlis.jpgMaggie-smith.jpgMichael-Gambon.jpgEvanna-Lynch.pngMatthew-Lewis.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis:harry-potter-149.jpg

 

Le pouvoir de Voldemort s'étend. Celui-ci contrôle maintenant le Ministère de la Magie et Poudlard. Harry, Ron et Hermione décident de terminer le travail commencé par Dumbledore, et de retrouver les derniers Horcruxes pour vaincre le Seigneur des Ténèbres. Mais il reste bien peu d'espoir aux trois sorciers, qui doivent réussir à tout prix.

 

Mon avis:

 

Pour moi, ces 2 épisodes sont de loin les plus réussis de la série! Enfin, je trouve qu'ils rendent vraiment hommage à cette saga légendaire.

Cependant, je dois avouer que cela fait longtemps que j'ai lu le livre, et je ne m'en souviens pas très bien.

La première partie met en place l'intrigue, mais traine un peu en longueur. Elle est cependant indispensable pour comprendre la suite, et les relations entre les personnages sont bien traitées. Le jeu des acteurs s'est nettement amélioré, et des passages qui auraient été hilarants dans les épisodes précédents (à cause du mauvais jeu d'acteurs) sont désormais vraiment émouvants. De nombreuses questions restent en suspens à la fin de cette première partie.

La deuxième partie commence directement là où s'arrête la première partie. Je l'ai vu en 3D, et contrairement à de nombreux avis, j'ai bien aimé le côté 3D. Effectivement, ça ne rajoute pas un plus astronomique, et l'on peut largement s'en passer. Mais cela reste un film d'action avant tout, et j'ai la sensation que cela a intensifié les passages clés. J'ai apprécié plusieurs passages, notamment les évènements à Gringotts et la bataille de Poudlard... C'est sans hésiter un film à découvrir au cinéma!!!

Un petit bémol cependant: C'est quoi cette pensine ridicule, qui vole? Et cette fin? Franchement, ils ont dépensé un argent fou pour faire de la 3D, ils auraient pû en garder un peu pour le maquillage et l'accessoirisation des personnages à la fin du film. Moi qui avait adoré la fin du livre (seul chapitre dont je me souvienne parfaitement), j'ai vraiment été déçue!!! J'attendais beaucoup mieux de la part du monde du cinéma.

J'ai un coup de coeur pour Luna Lovegood, que je trouve fantastique (j'adore son personnage, et je trouve qu'il est interprété avec brio!!!), et pour Neville Londubat qui se révèle enfin (apparemment, ses répliques sont déformées par rapport au livre, mais vu que ça fait longtemps que je l'ai lu, ça ne m'a absolument pas génée).

 

Et vous, qu'en avez-vous pensé?

 

Trailer première partie:

 

 

 

Trailer deuxième partie:

 

 

 


 
 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 07:00

logo vendredi en musique!!!Un nouveau vendredi en musique avec un artiste qui me touche au plus profond de moi-même:

Tiken Jah Fakoly.

 

C'est un artiste comme on en trouve peu actuellement, souvent parce qu'ils se font couper l'herbe sous le pied avant même d'avoir commencer à fouler le gazon... Né en Côte d'Ivoire, exilé au Mali, interdit de territoire pendant un temps au Sénégal (à cause de ses textes jugés trop subversifs), il chante les injustices pour son pays, son continent et ses racines... Sans espérer changer le monde, ce sont des messages politiques authentiques qu'il clame dans ses chansons, et il mérite d'être écouté attentivement.

 

tiken-jah-fakoly-1008.jpg

 

Tiken Jah Fakoly est un artiste accompli, aux textes vrais, à la musique reggae mais très influencée par les musiques et chants traditionnels d'Afrique de l'Ouest. Bref, écoutez, et jugez par vous-mêmes:

 

Tout d'abord, voici une chanson qui parle d'un tabou, notamment en France. "Non à l'excision" dénonce cette pratique encore très courante en Afrique, interdite ici, mais qui malheureusement ont encore cours aujourd'hui, même dans notre pays, et dans des conditions atroces qui plus est, favorisant tous types d'infections. L'excision vise à supprimer le plaisir de la femme lorsqu'elle a des rapports sexuels par l'abblation du clitoris. Il se pratique chez les jeunes filles, pour éviter qu'au moment de la puberté elles aient l'idée d'aimer le sexe, et donc de risquer de tromper leurs maris. C'est un acte barbare contre nature qu'il est difficile d'éradiquer quand la tradition est bien ancrée.

 

 

 

 

"Plus rien ne m'étonne" est une chanson que vous connaissez probablement, mais l'avez-vous écouté attentivement? Tiken Jah Fakoly dénonce la politique occidentale, qui se croit toute puissante face aux pays et aux peuples africains, supprimant leurs droits et les instrumentalisant totalement, pour des raisons très discutables.

La version que je vous propose d'écouter est en live, et écoutez-là jusqu'au bout, c'est énorme! Le morceau me transporte, à la frontière entre reggae et rock... Du bonheur, je vous assure!!!

 

 

 


 

 

"Africain à Paris", parle de ce que c'est d'arriver dans une ville où vous êtes résolument étranger. Cette chanson me touche tout particulièrement, et me rappelle un ami Congolais, arrivé à Toulouse pour ses études mais n'avait pas un sou pour se loger (il squattait chez des amis, qui lui offraient le repas le soir), pour se nourrir,  et qui travaillait d'arrache-pied (je l'ai rencontré à la Bibliothèque Universitaire où il passait tous ses temps libres...). Cela faisait 3 mois qu'il était arrivé, et de ce qu'il m'a dit, j'ai été la première française à lui tendre la main. Cela ne vous choque-t-il pas? Moi, cela me révolte! Heureusement pour lui, il a réussit ses études avec brio, et de ce que j'en sait il s'en est bien sorti professionnellement parlant, mais tous y parviennent-ils?

 

 

 


 

Je vous fait écouter ensuite quelques morceaux que j'apprécie:

 

"Ouvrez les frontières"

 

 

 


 


 

"Je dis non"

 

 

Repost 0
Published by minifourmi - dans Musique
commenter cet article