Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 18:10

Un_ange___la_r_cr_Auteur: Anne Fine

Traductrice: Nathalie Hay
Illustratrice: Véronique Deiss
Collection: Mouche
Édition: L'école des loisirs
Année: 1998

 

Hors liste de référence

Age selon moi: Cycle 3, niveau 2 (CM1?)


Quatrième de couverture:


Un matin, une fille étrange apparaît devant les grilles de l'école. Elle s'appelle Céleste. Elle porte une robe impeccable et ses cheveux dorés ressemblent à une auréole autour de son visage.
Quand Céleste a décidé quelque chose, elle s'y tient. Par exemple elle a décidé qu'elle ne ferait pas d'arithmétique et M. Fairway, l'instituteur, n'y peut strictement rien. Gronder Céleste est impossible.
Elle n'a peur de rien ni de personne, pas même de Barry Hunter, la terreur de la classe.
Grâce à elle, beaucoup de choses vont changer à l'école de Nitshill Road.

Mon avis:


J'ai lu ce livre très rapidement, car il est écrit assez gros, il est très illustré, mais surtout, il s'avale tout seul. Les personnages sont attachants, et on a envie d'en savoir plus. J'ai déjà lu le Journal d'un chat assassin, du même auteur, que j'avais dévoré en un rien de temps dans le métro... Je me souviens avoir ri, toute seule pendant ma lecture, alors que les autres passagers me prenaient pour une folle, avec mon roman pour enfants... J'aime l'univers d'Anne Fine, très proche de l'univers de l'enfant, de son quotidien (je me suis replongée avec délectation dans certains de mes souvenirs...), mais qui sait tenir en haleine son lecteur, avec beaucoup de fantaisie et d'humour.
Je le conseille aux enfants qui aiment rire au cours de leurs lectures, ou qui ont du mal à se mettre à la lecture. Également aux adultes qui prennent plaisir à repartir en enfance, de temps en temps. Pour ce qui est du contexte classe, j'en parle après.

Des pistes pédagogiques:


J'envisagerais la lecture de ce livre (qui se lit relativement vite) à travers une lecture magistrale, qui serait un point de départ à un travail sur la citoyenneté. Le respect d'autrui, l'écoute, la communication entres camarades et la relation adulte-enfant sont des points abordés par l'ouvrage. Des techniques sont proposées pour permettre à un enfant timide de s'ouvrir, à des enfants martyrisés par un camarade de se défendre...

 

J'envisagerais un débat interprétatif autour de la question: On dit toujours que ce n'est pas bien de rapporter. Quel est le point de vue défendu par ce roman? Si cette question est intéressante ici, c'est que finalement, il n'y a pas vraiment de réponse, mais DES réponses, et que cela amènera donc un débat entre les enfants, qui devront donc définir les arguments pour, les arguments contre...
Suite à cette lecture, on peut encourager les élèves à emprunter d'autres ouvrages du même auteur, en proposant une offre assez conséquente de ses livres dans la classe.

 

Bien sûr, en littérature, cet ouvrage peut faire l'objet d'un travail sur l'humour, en essayant de déterminer les différents procédés comiques utilisés par l'auteur et l'illustrateur (omissions, choix du vocabulaire, comique de situation, exagération, caricature...)

Pour aller plus loin:


L'académie de Clermont-Ferrand nous propose une aide pour l'exploitation.
Anne Fine est sur Ricochet.
Véronique Deiss aussi, est sur Ricochet.
Véronique Deiss est arrivée deuxième au prix Chronos 2005 pour Pourquoi Mamie n'est pas un gâteau.

Partager cet article

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article

commentaires