Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 18:55

Challenge ABC 2012 logoLianAuteur-Illustrateur: Chen Jiang Hong

Editeur: L'école des loisirs

Année: 2004

 

Album jeunesse

 

 

Quatrième de couverture:

 

Monsieur Lo est un pêcheur solitaire. Sa jonque est sa maison. Il est triste, cette année le poisson est rare. Un jour, pour le remercier de lui avoir fait traverser le lac, une vieille vieille femme lui offre quelques graines de lotus. Ces graines sont particulières, elles viennent de la gueule d'un dragon. Monsieur Lo les plante, et voilà qu'un champ de lotus pousse en l'espace d'une nuit. Entre les pétales d'une fleur apparaît une petite fille. C'est Lian.

Elle aussi est particulière. Elle a des dons précieux. Et à cause de ces dons, elle est en danger...

 

Mon avis:

 

Je ne suis pas particulièrement emballée par ce conte, très joliment illustré. J'aime les illustrations, tout en douceur, et dans lesquelles on revoit les caractéristiques des illustrations chinoises. Cependant, l'histoire en elle-même ne m'a pas emballée. C'est un mélange entre Poucelina, la poule aux oeufs d'or et Pinocchio, le tout déplacé dans le contexte chinois... J'ignore si, par cet album, Chen Jiang Hong a souhaité faire partager un conte populaire chinois ou si il a juste pris plaisir à écrire un conte dans un contexte différent de celui que nous connaissons en France. Mais pour moi, la mayonnaise n'a pas pris, le charme n'a pas opéré.

Dommage, j'avais bien envie d'apprécier cet album dont j'appréciais tant la couverture...

Partager cet article

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article

commentaires