Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 21:18

ou comment les indiens du Mexique racontent la belle et indispensable diversité du monde

le-recit-du-vieil-antonio.jpg

Auteur: Sub Marcos

Illustrateur: Benoit Morel

Traductrice: Françoise Escarpit

Editeur: Oskar

Collection: Trimestre (Hors Série n°1)

Année: 2011

 

Préface:

 

« Je rompis le silence et demandai au vieil Antonio comment il avait trouvé le chemin du retour. «Je n ai pas trouvé, répondit-il. Il n était pas là ; je ne l ai pas trouvé. Je l ai fait. C est comme ça que se font les chemins. En marchant. Tu croyais que le chemin était là quelque part, et que tes boussoles et tes appareils allaient nous dire où. Mais non. Et après tu t es dit que je savais où il était, et tu m as suivi. Mais non. Je ne savais pas où était le chemin. Mais par contre ce que je savais c est que nous devions le faire ensemble. Et que c est comme ça que nous sommes arrivés là où nous voulions. C est nous qui avons fait le chemin. Il n y en avait pas.»

 

Mon avis:

 

D'après les commentaires lus sur la toile, j'avais compris que ce livre était avant tout un récit philosophique. Mais pour moi, c'est avant tout un conte, qui comme tout conte a une portée morale, et nous invite à réfléchir, voire à débattre. Si je devais le classer, je le classerais dans les contes des origines, car on y apprend comment les couleurs sont apparues sur la terre.

La question des couleurs est bien vaste, car elle différencie les choses, elle différencie les êtres, elle différencie les hommes, elle différencie les goûts... Ajouter de la couleur, c'est donc ajouter de la complexité ET de la beauté au monde. Alors comment réagir face à cette diversité? Que penser de ce monde qui a revêtu les couleurs de l'arc en ciel? Est-il beau? Est-il effrayant? Doit-on se méfier de celui qui n'a pas eu la même couleur que nous?

C'est là que je rejoins la portée philosphique, car les dernières phrases du livre, qui constitueraient la morale du conte, peuvent être un très bon point de départ pour un débat philosophique en classe, autour de la question: "Toutes les couleurs et toutes les idées peuvent-elles avoir une place dans le monde?"

 

Je pense qu'avec une classe de cycleIII, le débat peut être très riche, et permettre de soulever des questions importantes... Je le garde donc sous le coude pour une séance débat en classe l'an prochain.

 

A noter: Les superbes illustrations de Benoit Morel ne gachent rien à cette histoire, et m'inspirent une bien belle séance d'arts visuels, peut-être en amont de la lecture d'ailleurs, en faisant dessiner "L'arbre qui veille sur le monde". Ainsi, on pourra observer comment les élèves ont représenté cette idée, pour enfin lire le conte et comparer l'arbre qui veille sur le monde du livre avec ceux réalisés par les élèves.

 

En lien direct avec ce livre, une chanson me vient en tête, du groupe "La Tordue" dont Benoit Morel faisait partie. J'imagine donc un travail en lien également en écoute musicale, suivi d'un visionnage de cette vidéo, que j'imagine assez bien projetée sur le TBI... :D

Là aussi, le travail peut-être riche et intense, avec de nombreux liens à faire en histoire, en éducation civique, avec l'actualité. Au final, c'est la question de la nature humaine qui se pose, et je pense qu'un seul débat ne suffirait pas pour aborder tous les thèmes, et pour prendre en compte toutes les réactions des élèves.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by minifourmi - dans Littérature
commenter cet article

commentaires