Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de minifourmi
  • Le blog de minifourmi
  • : Un site pour faire partager mon goût pour la littérature, et en particulier la littérature destinée à la jeunesse. J'y fais figurer également mes découvertes culturelles, et les documents susceptibles d'être utiles à la classe.
  • Contact

Texte Libre

Bannière Livraddict

 

En cours de lecture...

vivre-avec-des-cons.jpg

blanche_neige.jpg

petits-contes-de-printemps.jpg

Challenges en cours

 

challenge-Des-notes-et-des-mots-4

Fin: 21/06/13

Livres: 1/3

CD - Film musical: 1

 

Challenge regarde ce que tu lis

Illimité

4/7

 

challenge-chocoladdict.jpg

Fin: 2/10/2012

Livres: 0/2

Recette: 0/1

Film: 0/1

 

Challenge-Beaux-livres.jpgFin: 08/02/2014

Catégorie: amoureux de la beauté

0/7

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:10

La-fille-du-puisatier.jpgRéalisateur: Daniel Auteuil

Scénariste: Marie Leconte, d'après l'oeuvre de Marcel Pagnol

Acteurs: Daniel Auteuil, Astrid Berges-Frisbey, Kad Mérad, Sabine Azéma, Jean-Pierre Darroussin, Nicolas Duvauchelle

Sortie le: 20 avril 2011

Durée: 1h47

 

Romance, Drame

 

Synopsis (Allociné):

 

En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n'y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front. Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d'accueillir l'enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu...

 

Mon avis:

 

Il y a un an exactement, une nouvelle adaptation du roman de Marcel Pagnol sortait au cinéma, servie magistralement par Daniel Auteuil. Il est diffusé en ce moment sur Canal+, ce qui m'a permis de le découvrir...

 

Tout d'abord, je dois parler de Daniel Auteuil, acteur que j'admire depuis longtemps, et qui s'est montré là criant de vérité. Son jeu d'acteur est extraordinnaire, à lui seul, il porte l'intégralité du film, son émotion, son intensité. Bref, rien que pour lui, ce film vaut le détour.

A côté, Kad Mérad a un rôle qui lui colle moins à la peau, mais il s'en sort très bien en villageois un peu simplet simpliste...

Astrid Berges-Frisbey est la parfaite jolie jeune fille, effacée comme il se devait à l'époque, face à l'homme... Nicolas Duvauchelle l'accompagne bien en Mr Parfait un brin surjoué... Si bien que, pendant un moment, on se demande si ce n'est pas encore un de ces jeunes petits enfoirés aux hormones en ébullition, qui n'a qu'à ouvrir la bouche pour emballer la belle.

Jean-Pierre Darroussin a un rôle plutôt discret, et il est vrai que je l'apprécie tant que j'aurais aimé plus le voir, mais j'ai trouvé qu'il servait bien cette histoire.

Celle que je n'ai pas supporté, qui dénature tout, c'est Sabine Azéma. Elle est ridicule. Elle surjoue. Elle en fait des kilotonnes. On n'y croit pas une seconde. Elle m'a gâché une bonne partie du film. Heureusement qu'on ne la voit pas souvent, car là, vraiment, elle a été ignoble. J'espère qu'elle a vu le film après, car elle a du se prendre une claque...

 

J'ai regardé ce film avec mes petites soeurs, qui ont 8 et 12ans de moins que moi. Je précise, car cela compte pour ce que je vais dire ensuite... Donc, du haut de leur jeune âge, leurs réactions étaient délectables. Révoltées, elle ne pouvaient faire autrement que de crier au scandale en regardant ce film. Il est vrai que l'on y voit des femmes soumises, où l'honneur de la famille est fondamental, et le soucis de transmettre son nom à la génération suivante est primordial. Efectivement, les valeurs véhiculées dans cette oeuvre sont complètement surrannées, mais cela fait du bien de voir ce type de film, car cela nous rappelle que c'était "Il n'y a pas si longtemps..." (cf. l'album signé Thierry Lenain et Olivier Balez).

C'est donc un film qu'il peut être très intéressant de voir en fin de collège ou au lycée, pour alimenter un débat autour de la condition féminine, et des valeurs familiales de l'époque.

 

Pour aller plus loin:

 

La bande-annonce du film:

 

 


 

 

Pour le plaisir, une scène avec Fernandel, extraite de la première adaptation de l'oeuvre de Pagnol (je dois avouer, j'ai très envie de voir ce film...):

 

 

 


 

 

 

En France, il n'y a pas si longtemps...

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by minifourmi - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires